Intras

Les formations intra-etablissements

HôpitalDepuis plus de 25 ans, notre école a instauré une véritable dynamique d’enseignement à destination du personnel soignant. Notre expérience pluridisciplinaire dans la prise en charge du soin par les techniques de Toucher-massage® nous vaut aujourd’hui d’avoir la confiance de très nombreuses institutions sur tout le territoire français.

Au plus près de vos besoins

La rencontre avec les différents professionnels, l’expression de leurs besoins spécifiques liés aux pathologies et aux unités de soins représentées, nous permet d’adapter le contenu des sessions pour être au plus près des soignants et des exigences de leur quotidien. C’est notre façon de répondre à une démarche qualité.

Les objectifs

Pour l’institution : nos modules de formation sont pluri-professionnels, ils répondent aux recommandations de la HAS quant aux bonnes pratiques professionnelles concernant la promotion de la bientraitance et de son corollaire, la prévention de la maltraitance dans le système de santé. Développer une réflexion sur sa façon d’être et de communiquer par le toucher répond donc à la mise en place d’une politique de bientraitance dans le cadre d’un projet institutionnel.

Pour le soignant : grâce au toucher, se réapproprier une posture soignante privilégiant une relation de soins plus authentique, plus humaine ; valoriser sa mission de « prendre soin » en intégrant le geste bien-être au geste soignant; s’impliquer personnellement dans le soulagement de la douleur, appartenir à un projet institutionnel sur la mise en place d’une politique de prévention santé à destination des salariés (Pause massage).

Pour le soigné : quels que soient son âge, sa pathologie, se sentir respecté dans son intimité et sa dignité, entendu dans sa souffrance et sa vulnérabilité, bénéficier de soins de confort et de bien-être personnalisés.

Pour tout renseignement : Jacqueline Thonet (Directrice adjointe)

03 80 74 93 13 / jacqueline.thonet@ifjs.fr

Bien-être à l’hôpital pour les soignants

Pause-massage entre soignants

De nombreuses structures de soins ont fait le choix d’installer une politique institutionnelle autour de la pratique du Toucher-massage et de la mise en place d’Espaces détente à destination du personnel.

«Permettre aux salariés de se masser entre collègues est une façon d’améliorer les conditions de travail et de retrouver une forme de bien-être. Cela a aussi modifié les relations au travail en introduisant davantage de solidarité, d’attention aux autres et de cohésion d’équipe», souligne Nathalie Masson, Direction Ressources Humaines du Centre hospitalier de Lagny.

Le bien-être à l’hôpital n’est donc pas une utopie, c’est un concept réaliste que nous travaillons à développer depuis de nombreuses années avec nos différents partenaires. Bien-être pour les malades – et indirectement pour les soignants – à travers la pratique du Toucher-massage, mais également bien-être pour les soignants à travers les Espaces détente installées dans les différents établissements.

Pour permettre la réalisation de ces « pauses-massage » pour le soignant, nous proposons :

des formations en massage assis au sein des établissements hospitaliers (en intra), suivant un cursus adaptable et concerté avec l’établissement ;

• pour les futurs Praticiens en relation d’aide par le Toucher-massage, la possibilité de suivre le nouveau module optionnel «Bien-être à l’hôpital pour les soignants» ;

Trophée de la formation permanente

Mention spéciale du Jury Formation continue pour le Toucher-massage (Centre hospitalier de Lagny).

remise_mentionspéciale« Les Bons élèves de la formation continue »

Les Echos (extrait) Jeudi 23 mars 2006

« … L’hôpital de Lagny, à Marne la Vallée, a mené une action d’une grande originalité à destination de son personnel soignant. Dans le cadre de sa politique d’amélioration de la qualité des soins, des formations à la technique du Toucher-massage ont été dispensées. L’unité mobile de soins palliatifs a été la première concernée, dès 2001, car ces massages ont montré une réelle efficacité dans la prise en charge de la douleur et de l’angoisse des patients en fin de vie. «Il ne s’agit pas de massages curatifs, mais bien de soins de confort», précise Nathalie Masson, cadre de santé et responsable formation à l’hôpital (…) Très vite, pourtant, la démarche s’est déclinée avec des formations de massages antistress à destination des salariés. L’ensemble de ces formations a été suivi par plus de 300 personnes. Pour les patients, le bénéfice semble définitivement acquis. Et pour les salariés, les conséquences positives, telles que la baisse de l’absentéisme dû au stress notamment, restent encore à mesurer ». Marie Bellan