Cocooner vos enfants à la maison

Le mois de décembre est traditionnellement une période de stress intense pour les enfants ! L’enjeu est de taille, proportionnel au volume de la hotte du Père Noël. Ont-ils été assez gentils, le trimestre scolaire a-t-il été satisfaisant ? Pour les aider à passer ce cap difficile, et puisque les enfants vont réinvestir deux semaines durant la maison… sortez les mains de vos poches et enfilez votre casquette de Praticien(ne) du bonheur familial.

Les fiches pratiques que nous vous proposons sont inspirées du dernier livre de Joël Savatofski « 60 massages minutes » aux Éditions Larousse. Les dessins qui l’illustrent sont d’Alain Boyer.


1 – « Levée idyllique » pour « jour férié magique »

C’est dimanche, jour de Noël, le repas est en bonne voie, il est 11 heures déjà, c’est temps d’aller réveiller les enfants ! Mais avant de quitter la cuisine, n’oubliez pas d’empoter dans un verre quelques gouttes d’huile végétale… Leur lit sera votre espace privilégié pour ce réveil en douceur. Quel enfant ne rêverait pas de se faire masser les pieds au bout du lit, douillettement couvert sous sa couette ?

Comment ?

Vous êtes debout ou assis(e) au bout du lit. Soulevez les pieds de votre enfant et effectuez un ou deux stretchs des jambes en maintenant les pieds par les talons ou par le devant, et en portant le poids de votre corps en arrière (2 ou 3 allers et retours).

Puis, une main s’occupant de chaque pied, sans les lâcher, vous vous balancez légèrement d’arrière en avant puis d’avant en arrière et ainsi de suite, vos pouces glissant en même temps sur la voûte plantaire. Vous réalisez ainsi un massage en « pressions glissées » sur toute la surface de la voûte. Répétez plusieurs fois cette manœuvre.

Vous pouvez ensuite réaliser la même manœuvre, mais en utilisant les poings semi-fermés sur la voûte, ce qui, lors de votre bascule en avant, donne plus de profondeur à votre massage plantaire.

 

Si votre enfant préfère un pied après l’autre pour le massage avec pressions, que ces vœux de Noël soient exaucés ! La sensation est différente qu’avec les deux pieds en même temps. C’est plus marqué puisque l’on se concentre sur un pied et que l’on dispose des deux mains pour masser.

Conseils

Une petite goutte d’huile (les huiles végétales de cuisine font parfaitement l’affaire) améliore la fluidité, une goutte, pas plus, pour une meilleure efficacité de vos pressions et pétrissages. Plus vous projetez le poids de votre corps en avant, plus votre pression est profonde. Le retour se fera toujours léger. Vous pouvez être assis sur une chaise ou un tabouret, mais la position debout est favorable pour mettre du poids et donc de la pression.


2 – Un moment de bien-être en cadeau

La maison est sans doute l’endroit le plus propice pour s’initier en famille aux gestes de massage. Cela peut être un jeu avec maman, papa, grande sœur ou petit frère. C’est ludique, convivial, ça met tout le monde de bonne humeur et en plus ça fait du bien !

Massage du visage, de la tête, des pieds (attention aux chatouilles !), des bras, des mains, des épaules… Vous pouvez mettre une petite pipette d’huile à disposition et éventuellement un peu de musique. Ne soyez pas directif, faites confiance à vos enfants, laissez-les faire !


Formations en lien avec les techniques évoquées


Découvrir les autres fiches pratiques :