Approche pédagogique

Globalement, pour l’ensemble des formations proposées, notre pédagogie s’appuie sur 4 points fondamentaux :


Une équipe expérimentée formée à la pédagogie

Nos formateurs n’enseignent que ce qu’ils connaissent et maîtrisent parfaitement, avec toute la richesse et les nuances liées à leur expérience de terrain.

Formés au Toucher-massage®, tous ont suivi sur quatre années l’enseignement technique et pédagogique au sein de l’IFJS. Venant d’horizons différents, ayant une pratique et une grande expérience des massages de bien-être, ils ont été choisis pour leurs qualités de cœur, d’écoute, de créativité et d’adaptation aux situations et aux personnes.

Dans le domaine des soins, les formations proposées sont le fruit de l’expérience des formateurs et de la façon dont ils ont mis en application le Toucher-massage dans diffèrents secteurs de la santé. Leur savoir-faire est reconnu de tous nos partenaires.


Une pédagogie adaptée fondée sur la confiance en soi

La compétence n’est pas liée à l’accumulation de connaissances théoriques, de manœuvres ou protocoles plaqués sans discernement sur un corps, mais bien plus à un savoir-être qui adapte et dirige nos apprentissages, donne un sens à nos gestes et permet une prise en charge adaptée et personnalisée.

La pédagogie est le point majeur de nos formations. Issue de quelques 25 années de recherche et d’échanges au sein de notre institut, elle s’identifie par notre engagement pédagogique :

  • Mettre rapidement à l’aise les stagiaires.
  • Donner la confiance nécessaire afin que chacun puisse s’intégrer à la dynamique de groupe en toute simplicité et authenticité.
  • Donner le goût, l’envie et le plaisir du toucher/masser, condition essentielle pour une pratique motivée, aisée et généreuse.
  • Identifier les idées reçues et les préjugés.
  • Révéler les capacités de chacun (le pouvoir faire) et son potentiel intuitif.
  • Donner la possibilité de savoir s’adapter aux différentes situations.
  • Permettre de s’approprier une façon de faire tout en douceur.

Les exercices préparatoires, les jeux et autres préalables pédagogiques spécialement étudiés permettent au formateur de mettre en place un climat relationnel lié à la spécificité de l’enseignement et qui favorise un mode de communication basé sur la convivialité, l’écoute, la bienveillance, le non jugement, le respect de l’intimité ainsi qu’a la confidentialité des informations personnelles données par les participants lors des échanges.

La technique du transfert du poids du corps permet quant à elle d’acquérir une pratique «plaisir», relâchée et sans fatigue, une plus grande fluidité des gestes.

Les temps d’apprentissages sont organisés autour d’alternances de démonstrations et d’expérimentations en binôme. Le formateur supervise, guide et ajuste la pratique.

Les notions théoriques nécessaires et suffisantes sont données par le formateur, en lien direct avec la technique enseignée, avec les différentes applications et les éventuelles restrictions.

La formation est aussi inter-active, en fonction de la progression de chacun, le programme peut évoluer. Les stagiaires sont donc « co-auteurs » de leur formation.


La pratique et l’expérience fondent l’apprentissage

L’apprentissage des techniques (gestes et manœuvres) est essentiellement expérientiel, c’est-à-dire qu’il est basé sur le vécu par l’expérience du donner et recevoir.
Cet apprentissage permet de mettre en application rapidement les techniques enseignées, dès le lendemain des sessions de formation.

Lors d’une formation longue, cet apprentissage expérimentiel est complété d’outils pédagogiques dont l’objectif est de permettre la poursuite de l’apprentissage entre les sessions de formation, afin d’enrichir la pratique des stagiaires :

  • Tutorat : en formation de Praticien massage bien-être, chaque stagiaire est accompagné d’un praticien certifié, tuteur qui l’accompagne en dehors des temps de formation, l’aide à s’auto-évaluer, à travailler sa pratique, avec l’appui de supports méthodologiques.
  • Travail de suivi : en formation de Praticien-référent en relation d’aide par le Toucher-massage, le stagiaire est invité à élaborer un travail de suivi individualisé pour lequel il bénéficie d’un suivi et de supports méthodologiques.
  • Stage en situation : en formations de Praticien en massage assis et Praticien en massage bien-être option massage du sportif, le stagiaire doit participer à une journée de stage sous la supervision d’un formateur, à l’occasion de congrès, salons, événements sportifs, etc.

Des techniques éprouvées, évolutives et créatives

Les techniques que nous enseignons ont cette particularité d’être conçues pour s’adapter à toutes les situations, aux besoins de chacun et de laisser une place importante à la créativité. Ainsi, nous transmettons un « savoir masser » plutôt que des acquisitions codifiées.

Autre spécificité, nos techniques se complètent entre elles : les Massages minute font merveille sur l’autoroute, dans les coulisses d’un spectacle ou en maison de retraite, la Relaxinésie s’adapte aux enfants comme aux danseurs, les massages assis s’installent dans la rue comme dans entreprise, etc. Tout est possible et, comme le disait le regretté Charles Trenet, « il suffit pour ça d’un peu d’imagination ! »

Nous avons enfin à cœur de laisser une place de choix à la créativité. C’est elle qui nous permet d’imaginer de nouveaux concepts, de créer de nouvelles techniques, des formes de relation, des gestes différents pour le bien-être de chacun. C’est un des moteurs de recherche de notre Institut qui a notamment permis de donner naissance, par exemple, aux Anim’massages® (animation par le massage), à des applications nouvelles dans le milieu soignant, avec les enfants (jeux-massage), dans le milieu artistique (danse-massage), etc. Pour le praticien de bien-être, la créativité est cette capacité à adapter ses gestes en fonction des situations et des personnes, à se renouveler, à utiliser les ressources de chacun pour personnaliser et enrichir une prestation.


Méthodes et moyens pédagogiques spécifiques à la formation certifiante de Praticien de massage bien-être®

Méthode pédagogique

Formation en présentiel

Nos formations sont interactives, construites de façon à ce que les participants soient co-auteurs des objectifs de formation et acteurs dans le mode d’enseignement.
Nos formations sont basées sur la mise en place d’un climat relationnel qui favorise la confiance en soi et un mode de communication basé sur la convivialité, l’écoute, la bienveillance et le respect de chacun.
Le nombre de participants est limité, afin de favoriser la pratique et les échanges entre les apprenants et le formateur.
Chaque module de formation se déroule sur 5 jours, en semaine du lundi au vendredi, ou en formule «week-end» pour les deux premières sessions de la formation.

Déroulement

1ère partie > Mise en place d’un climat relationnel

  • Des préalables pédagogiques spécifiques à notre enseignement, sous forme d’exercices inductifs, permettent au formateur de mettre en place un climat d’apprentissage sécurisant afin que chaque participant se sente en confiance et s’intègre à la dynamique de groupe en toute simplicité et authenticité.
  • Des exercices en binôme autour de la confiance, de la présence par le toucher, l’écoute et la nécessité d’être soi-même détendu pour être disponible à l’autre se pratique au début de chaque session, leur contenu évolue en fonction des pratiques enseignées.
  • Les attentes et objectifs de la session.
  • Rappel du cadre de l’enseignement, les règles de la vie de groupe énumérées dans le règlement intérieur, les règles liées à la spécificité de l’enseignement : bienveillance, non-jugement, respect de l’intimité et de la confidentialité des informations personnelles données par les participants lors des exercices ou échanges pratiques.
  • Présentation du programme prévu par le formateur.
  • Temps d’échange autour de ce que chaque participant a pu expérimenter en dehors du temps de formation, recueil des attentes et besoins des participants à partir d’une grille d’auto-évaluation qui évolue tout au long de l’enseignement, remise en début de formation sous forme d’un « Pass-massage ». Chacun est invité à faire le point sur sa pratique, à objectiver ses besoins, ses attentes en lien avec les objectifs de la formation et à valider ses objectifs individuels avec le formateur.

2e partie > Apprentissages

Les premiers apprentissages se pratiquent sur une personne habillée (Massage Minute®, Relaxinésie®, Stretch-massage®, les pratiques à l’huile se pratiquent à partir de la session 2 et alterneront avec les pratiques habillées.

Chaque phase d’apprentissage est découpée en séquences.

  • Présentation de l’apprentissage. Rappels et apports théoriques en lien avec la technique enseignée, exemples d’application issus de l’expérience du formateur, les éventuelles restrictions.
  • Démonstration par le formateur. La pratique est expérimentée avec l’accord d’un participant.
  • Expérimentation en binômes. Les participants sont invités à reproduire la technique dont ils viennent d’observer la démonstration. Ils prennent tour à tour la position de receveur et celle de praticien.
  • Temps de feed-back. Après l’échange pratique, les stagiaires sont invités à s’évaluer mutuellement, à se faire un retour sur ce que chacun a pu ressentir et comprendre, dans un cadre de bienveillance et de coopération.
  • Evaluation de la séquence. La phase d’apprentissage se termine par un temps d’échange en grand groupe, une évaluation portant sur les acquis, les difficultés rencontrées. Cet échange permet au formateur de transférer les acquis de la séquence dans une situation professionnelle donnée. Au vu, de ce qui a été dit et observé, le formateur conclut la séquence par des conseils ou des recommandations en vue d’une bonne intégration de la technique enseignée.

3e partie > Evaluation des acquis

3.1 > L’évaluation des apprentissages tout au long de la formation

Elle permet ainsi de suivre les acquis, l’enrichissement des compétences de chaque participant et d’adapter les exercices ou les apprentissages en fonction de ces données.

  • Le formateur supervise les pratiques, guide et ajuste la pratique lors de chaque phase d’échange en binôme.
  • Après chaque pratique, le participant reçoit un feed-back de son binôme. Les fiches d’auto-évaluation, que chacun possède dans son carnet de suivi (Pass-massage), permettent de guider les participants dans leurs observations et retours d’expérience.
  • L’évaluation orale en grand groupe après chaque apprentissage et à la fin de chaque module, permet d’évaluer les acquis de façon globale et individuelle grâce aux fiches d’auto-évaluation, d’ajuster les conseils et les applications.
  • Un point étape est organisé lors de la session 3 : bilan pratique et accompagnement individualisé.
  • Un tutorat en dehors du temps de formation, sous forme de séances pratiques avec un des praticiens référencés par notre école.

3.2 > L’évaluation écrite de la formation

Une feuille d’évaluation est remise à chaque participant et sera complétée par lui au terme de chaque module.
Cette fiche d’évaluation comprend les rubriques suivantes :

  • Les objectifs individuels de la formation.
  • Le retour sur la méthode pédagogique utilisée.
  • Les moyens techniques et supports mis à disposition.
  • Les principaux apports de la formation.
  • Les modalités d’évaluation de la pratique.
  • Les moyens d’amélioration de la formation.

Une synthèse des fiches d’évaluation, ainsi que la moyenne globale de satisfaction est postée sur le site de l’école : www.ifjs.fr. Chaque participant a ainsi la possibilité dans un second temps, de compléter l’évaluation de la formation.

3.3 > L’évaluation finale de la formation

La certification s’obtient en dehors du temps de formation, après avoir satisfait aux conditions suivantes :

  • Avoir validé un nombre de pratiques demandées sur le carnet de suivi : « Pass-massage ».
  • Avoir effectué un suivi de pratique avec un Praticien-référent.
  • Avoir rédigé un travail de mémoire, qui reprend pour chacun :
    – La construction des acquis dans les différentes étapes de l’apprentissage, les éléments fondateurs, les éventuelles difficultés rencontrées, les ressources utilisées.
    – Le projet professionnel.
  • Avoir participé à un entretien pédagogique et un test pratique final, lors d’une mise en situation organisée en post-formation en présence d’un formateur de l’IFJS et d’un praticien confirmé.

Moyens techniques

  • Mise à disposition d’un espace dédié, aménagé avec le matériel spécifique nécessaire à cet enseignement : tables de massage, chaises ergonomiques, matelas pour les pratiques au sol, plaids, coussins…
  • Un espace convivial : espace équipé pour privilégier les temps d’échanges entre les participants et le formateur et la dynamique de groupe dans les temps informels.
  • Espace sanitaire (douches, lavabos, toilettes).
  • Les huiles de massage utilisées sont fournies par l’école. Label Ecovert.
  • Les participants doivent se munir de tenues souples confortables style jogging et de grands draps de bain.