Exercer une activité professionnelle

Quel est l’investissement à prévoir pour s’installer ?

Par exemple, pour developper un nouveau métier tel que Praticien de massage bien-être, vous devez tout d’abord prévoir du temps de formation : notre formation dure 32 jours qui s’échelonnent sur une année, auxquels il faudra ajouter les temps hors formation pour développer votre pratique, rencontrer votre tuteur, mettre en place votre projet professionnel. Le budget est d’environ 4600 euros nets, sans compter les frais de déplacement, de restauration et d’hébergement.
Ensuite, il faut prévoir du temps pour le développement commercial de son activité : se faire connaitre, trouver des clients, démarcher des entreprises, des collectivités, etc.
Cette étape, variable d’un praticien à l’autre selon son type d’installation (en ville ou non, avec ou sans local de massage, etc.) peut prendre 1 ou 2 années au bout desquelles vous trouvez votre rythme de croisière. L’investissement est variable selon les moyens que vous vous donnez : aménagement ou location d’une salle de massage, construction d’un site internet, achat d’un stand sur un salon, etc.
Aucune estimation de budget n’est possible car il existe de grandes disparités ! Dans tous les cas, nous conseillons aux futurs praticiens de conserver une autre activité à temps partiel le temps d’atteindre ce rythme de croisière car très rares sont les praticiens qui réussissent à générer un chiffre d’affaire suffisant pour vivre la première année.

Peut-on vivre du métier de praticien en massage bien-être ?

Oui, absolument ! Mais comme dit précédemment, rarement au cours de la première année d’installation. Mais tout dépend de votre environnement, de votre réseau commercial, de vos moyens matériels, de votre savoir-faire commercial, de votre motivation, de votre détermination, etc.
Pour développer un chiffre d’affaire suffisant pour vivre uniquement du massage, il faut réellement s’y consacrer à plein temps, ne pas s’économiser et s’adresser à des publics différents (particuliers, entreprises, évènementiels…). Ne pas être isolé est un atout essentiel. Cela permet de profiter de l’expérience des autres praticiens, d’informations, d’opportunités commerciales, d’une dynamique et d’une émulation propre aux réseaux (à taille humaine) de professionnels. C’est pourquoi l’IFJS a créé le label Bien-être & compagnie (www.bienetre-et-compagnie.fr) et son réseau national de praticiens.

Avec le certificat de Praticien en massage bien-être, peut-on exercer en indépendant, créer son auto-entreprise ?

Absolument, c’est l’objectif de cette formation : vous apporter le savoir-faire (plusieurs techniques vous permettant de proposer un large choix de prestations) et le savoir-être (confiance, écoute, etc.) qui vous permet d’exercer professionnellement le métier de Praticien de massage bien-être.

Quelle formation IFJS doit-on suivre pour pouvoir exercer une activité professionnelle ensuite ?

En dehors des soins, l’IFJS a mis en place deux formations : Animateur Praticien en massage assis (6 jours) et Praticien en massage bien-être (32 jours). Au coeur des soins, nous avons bâti la formation de Praticien en Toucher-massage (32 jours, modulable). Il vous est également possible d’acquérir des compétences professionnelles complémentaires avec la formation « Autour de la naissance » .

Pour masser professionnellement, doit-on disposer d’un diplôme de kinésithérapeute ou d’un CAP d’esthéticienne ?

Il existe en France des milliers de praticiens de massage bien-être qui ne sont ni masseur-kinésithérapeute, ni esthéticienne (les 2 seuls métiers liés au massage reconnu en France et donnant lieu à une reconnaissance d’Etat). Notre école, en place depuis 1986, a formé plus de 600 praticiens dont près de 70% ont actuellement une activité professionnelle en massage bien-être… Nous travaillons depuis 3 ans à la reconnaissance par l’Etat de nos formations certifiantes. Militant et réaliste, nous défendons un massage de bien-être qui n’est ni un massage thérapeutique ni un modelage relaxant. Nous parlons d’un massage de détente, d’un Toucher-massage, à l’écoute de la personne, qui peut prendre plusieurs formes (massage à l’huile, massage assis, massage minute, relaxinésie, stretch-massage, etc.) pour répondre aux attentes d’un large public. Merci de consulter cette page sur notre site : http://www.ifjs.fr/espace-praticiens/devenir-praticien/ Je vous invite également à consulter le site http://www.bienetre-et-compagnie.fr qui présente les prestations de nos praticiens (réseau professionnel que nous venons de mettre en place).

 

Retour au sommaire